Maarten Vanden Eynde

La pratique artistique de Maarten Vanden Eynde mêle la sculpture, la photographie et l’installation, et est souvent liée au contexte. Du point de vue des changements suscités par la mondialisation, Vanden Eynde pose des questions sur l’évolution : qu’est-ce que le progrès ? Allons-nous de l’avant ? Où allons-nous ? Et pourquoi avançons-nous ? Ses œuvres se situent souvent à la limite du présent et du passé, anticipant l’avenir d’hier, ou revenant sur le passé de demain.

Pour le BelgianArtPrize, Maarten Vanden Eynde trace un triangle entre le commerce du coton et de l’uranium, le passé commercial de la Belgique et la capacité de chaque humain à réécrire l’histoire. Il présente trois œuvres faisant partie du projet de recherche à long terme Triangular Trade. Ils ont partagé le monde est une série de neuf peintures qu’il a réalisée avec le peintre congolais Musasa, faisant figurer les principales matières premières qui sont les fondements du monde tel que nous le connaissons. The Gadget est une version 3D en dentelle de la première bombe atomique, allusion au lien significatif entre coton et uranium. L’installation Around the World, une bobine en forme de fusée, symbolise le rôle capital joué par le coton à l’échelle globale.

Pour son installation dans le BelgianArtPrize 2017, l’artiste a bénéficié du généreux soutien de :

 

 

Biographie

Maarten Vanden Eynde (né en 1977, Leuven, BE) travaille à Bruxelles (BE) et Saint-Mihiel (FR). Ces dernières années, il a exposé dans 2050. A Brief History of the Future au Palazzo Reale, Milan (2016) et aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles (2015), Réalités filantes, #4 à la Biennale de Lubumbashi (2015), Beyond Earth Art au Johnson Museum of Art d’Ithaque (2014), Ja Natuurlijk, Gemeentemuseum Den Haag (2013), The Deep of the Modern, Manifesta9 à Genk (2012), The Museum of Forgotten History, MHKA, Anvers (2012) et Dublin Contemporary (2011). En 2015, il a fondé avec Marjolijn Dijkman l’organisation Enough Room for Space, une plateforme mobile pour projets in situ.

Le 24 mai a lieu à BOZAR une conférence LUNÄ dans le cadre du BelgianArtPrize abordant l’influence de la production et du commerce de coton sur la création de nations-états et autres structures de pouvoir globalisées.

www.maartenvandeneynde.com  –   www.enoughroomforspace.org

Rester Informé

En souscrivant à notre newsletter, vous serez également tenu au courant des activités de BOZAR et ING ART