Edith Dekyndt

Edith Dekyndt expérimente les possibilités des matériaux les plus ordinaires qu’elle incorpore dans le champ de l’art. Les considérations classiques sur les beaux-arts n’ont plus cours dans sa démarche, qui rompt avec le secret de l’atelier pour opérer à découvert, en complète immersion dans le monde. Ses œuvres nous invitent à changer non seulement notre regard mais aussi notre façon d’être et d’influer sur le monde.

La nouvelle œuvre They Shoot Horses qu’Edith Dekyndt a créée pour le BelgianArtPrize place le spectateur entre une géante tenture de velours perforée de clous d’acier et un écran sur lequel sont montrés de petits films d’archives faisant revivre les cruels marathons de danse des années 1930. Cette étoffe luxueuse et confortable faisant penser au rideau qui tombe après la représentation contraste violemment avec la froideur et la dureté des clous qui en sortent. L’installation renvoie au « rideau de fer » qui bloque l’accès Sud du Palais des Beaux-Arts depuis les attentats terroristes à Bruxelles, et par extension évoque les clôtures qui s’élèvent partout dans le monde. La pièce relie également l’histoire des reality-shows à la société d’aujourd’hui. Dans les extraits d’archives, qui montrent des couples dansant parfois pendant des jours et des jours jusqu’à l’épuisement total pour manger gratuitement et tenter de remporter une cagnotte, Dekyndt voit une résonance avec la situation dans laquelle beaucoup de démunis se trouvent aujourd’hui.

 

 

 

 

Biographie

 

Née en Belgique en 1960, Edith Dekyndt vit et travaille à Berlin. Ces dernières années, on a pu voir ses œuvres dans des expositions individuelles à la DAAD Gallery de Berlin, au Wiels et à la Greta Meert Gallery à Bruxelles, au Consortium à Dijon, au Witte de With à Rotterdam, au MAC’s du Grand-Hornu. On retrouve son travail artistique dans des collections internationales, privées comme publiques. Edith Dekyndt est actuellement en résidence à la Pinault Collection, près du Musée du Louvre Lens. Elle présentera  une installation  dans l’exposition  internationale à la Biennale de Venise 2017 sous l’égide de la commissaire française Christine Macel.

 

Rester Informé

En souscrivant à notre newsletter, vous serez également tenu au courant des activités de BOZAR et ING ART